Scie sabre : guide d’achat et comparatif 2020

Passionnés de bricolage, nous avons décidé de créer ce site en nous lançant un petit défi : réussir à vous convaincre d’acheter une scie sabre car elle est pour nous devenue l’outil de bricolage indispensable ! Nous avons effectué des travaux de rénovation dans notre maison et nous nous sommes très vite rendus compte que nous ne pourrions pas nous en passer et nous l’avons vite rentabilisée. Nous sommes quasi certains que vous ne tombez pas sur ce site par hasard (vu le sujet assez spécialisé mais on ne sait jamais!) donc nous allons tout de suite rentrer dans le vif du sujet et  vous rappeler pour quelles raisons il est intéressant d’acheter une scie sabre.

Les meilleures promotions du moment

A quoi sert une scie sabre?

Nous avons vraiment compris le sens de cette question en démarrant nos travaux car il existe une importante variété d’outils, d’outillages et de techniques de bricolage qu’il est facile de s’y perdre. Nous ne doutons pas que vous allez en trouver des conseils brico mais vous n’allez pas toujours nécessairement investir sur le matériel adapté alors que vous auriez pu vous épargner bien des désagréments. Il est donc important de savoir en quoi une scie sabre peut vous aider.
 

scie egoine

Il faut savoir que la scie sabre est la version motorisée de la scie égoïne. Une scie égoïne n’est rien d’autre que notre bonne vieille scie à main munie d’une poignée en bois sur laquelle il faut effectuer un mouvement de va et vient pour atteindre son objectif.
Vous comprendrez rapidement que nous ne nous imaginions pas travailler avec cette scie égoïne pour tous les travaux de rénovation de notre maison. Nous cherchions donc une scie moderne = une scie électrique (et donc motorisée) qui allait être adaptable sur plusieurs matériaux et surtout nous aider à aller dans des recoins difficiles d’accès ou exigus. C’est ainsi que nous avons découvert le monde des scies telles que la scie circulaire, scie sauteuse, scie à chantourner mais surtout la scie sabre. Avec une scie sabre, la puissance du moteur vient donc en remplacement de la force de vos bras. C’est donc une scié égoïne électrique qui fonctionne simplement à l’aide d’une lame est située dans le prolongement de la scie et en appliquant un mouvement de va et vient grâce à son boitier à moteur. Ce mouvement de va et vient est d’ailleurs appelé « la course de la lame ». La scie sabre procure un réel confort d’utilisation et facilite réellement les travaux. 
 
Il faut savoir que la scie sabre est toujours équipée d’un sabot (appelé également butée, semelle ou plaque d’appui) qui est monté sur la tête de sciage. Ce sabot est indispensable afin pouvoir plaquer la scie contre la pièce à découper. Car c’est bien la grande particularité de la scie sabre : pas besoin d’avoir un support autre que le matériau que vous souhaitez découper. Cette plaque d’appui permet en plus d’aider à apprécier la profondeur de ce qu’il y a à découper et il est généralement réglable.
 

coup de coeur scie sabrePourquoi avons-nous eu un vrai coup de cœur pour cet outillage ?

Nous avons acheté une scie sabre lorsque nous avons acheté notre première maison à rénover. Nous pouvons aujourd’hui vous dire que nous avons gagné énormément de temps et nous en avons fait gagner à nos amis qui ont fini par en acheter une. Voici quelques exemples d’utilisation pour vos donner un aperçu de l’étendu des possibilités :
couper des blocs de béton cellulaire, des planches de coffrage, démontage des huisseries lors de la rénovation, découpes de tuyaux en PVC ou métal au ras du mur (à l’aide d’une lame bimétal), découpes de cadre d’une porte ou d’une fenêtre à l’aide de la coupe plongeante (et sans détruire le placo autour), découpes de cloisons en plâtre, découpes d’une tôle en acier de 2 mm, découpe de palette… Nous avons aussi coupé de l’isolant (placo + polystyrène), couper un bout de poutre et enfin Mme se fait plaisir avec dans le jardin pour couper des racines, scier des branches de noyer, couper des arbustes, des racines dans la terre…  Nous ne pensions pas qu’elle nous servirait autant ! 
 
Pour nous, même sur le métal elle est bien plus efficace qu’une meuleuse d’angle. Le secret de la réussite : avoir la lame adaptée au matériau, une scie sabre avec une prise en main ferme et bien gérer la vitesse lors de la découpe.
 

Types de scie sabre

Avant de choisir la scie sabre vous devrez d’abord faire un choix de motorisation. Kézako ? Il existe 3 types de scie sabre : une scie sabre électrique  filaire, une scie sabre électrique sans fil (scie sabre avec batterie) ou une scie sabre pneumatique. Voici les principales différences :
 

Scie sabre électrique filaire

 
Comme l’indique son nom, elle est filaire et est donc dotée d’un cordon d’alimentation. Il faut donc s’assurer de pouvoir la brancher sur secteur (ce qui n’est pas forcément toujours évident) à l’endroit que l’on souhaite réaliser la découpe. Elle est généralement plus puissante et idéale pour les travaux intensifs. Contrairement à une scie sans fil, vous n’aurez pas à vous soucier du niveau charge de la batterie. De la même façon, l’absence de batterie la rend généralement plus légère qu’une scie sabre sans fil. Du côté des fonctionnalités, beaucoup de modèles sont disponibles. Il faudra faire attention à la taille du cordon ou éventuellement penser à prévoir une rallonge si ce dernier est trop court.
 

Scie sabre sans fil (scie sabre sur batterie)

 
L’avantage premier d’une scie sabre sans fil est que c’est un modèle portatif, idéal donc pour les lieux difficiles d’accès, exigus mais aussi sans électricité. Vous avez une réelle flexibilité dans son utilisation et n’avez pas à vous soucier de la présence ou non d’une prise de courant. Cela limite également le risque de se prendre les pieds dans le fil. La scie sabre sans fil est généralement un peu moins performante que la scie égoïne électrique filaire. C’est lié au fait que sur une scie sabre sans fil c’est la batterie qui alimente le moteur. Et par rapport à une scie filaire, la batterie limite l’autonomie et le maintien de la puissance dans le temps. 
Mais rassurez-vous avec les dernières technologies, les fabricants sont capables de proposer une scie sabre sans fil avec la puissance d’une scie sabre filaire. Par ailleurs, ils proposent de plus en plus d’options afin d’améliorer les performances et le confort d’utilisation pour la scie sabre sans fil (ex: éclairage LED et moteur Brushless). 
Il faut également avoir en tête que la présence d’une batterie sur une scie sabre sans fil à une autre conséquence : la scie est généralement un peu plus lourde que les scies sabres filaires. C’est bien de l’avoir en tête en choisissant une scie sabre sans fil car au bout de quelques heures de travaux on peut être sensible à son poids. Le critère de choix important pour la scie sabre sans fil sera donc sa batterie. En effet, il faudra avoir une batterie vous permettant d’avoir suffisant d’autonomie et une scie assez puissante pour vous permettre de réaliser vos travaux.
 
Si nous devions comparer la scie sabre sans fil avec la scie sabre filaire, nous dirions qu’il faut savoir si on souhaite absolument privilégier la puissance et un fonctionnement longue durée (avantage à la scie sabre filaire) ou la mobilité (avantage à la scie sabre sans fil).
 

Scie sabre pneumatique (système d’air compressé) 

Elle est plus petite que les scies sabres filaires ou sans fil. Elle est idéale pour un chantier mal ventilé ou même à risque explosif. Elles sont  généralement utilisées par les professionnels car elles sont raccordées à un compresseur chargé en air. Le débit d’air est variable et dépend de la scie (il se mesure en bar). Elles sont raccordées sur secteur, comme les scies égoïnes électriques filaires.
 

scie sabre ryobi rrs1801M v2Avantages d’une scie sabre

  • Polyvalence : la scie sabre pourra vous aider dans plusieurs de vos projets (travaux de bricolage ou travaux de construction). Elle est utilisable sur divers matériaux : pour couper du bois (poutres, tasseaux, panneaux), des branches d’arbre, de l’acier, des métaux tendres, du PVC / plastique (tubes et profilés métalliques) et également sur les matériaux tendres de construction (carreaux de plâtre, béton cellulaire, brique rouge..). Cela est notamment permis grâce à des lames interchangeables (à grosse denture, sans denture ou à denture inversée) et qui peuvent être montées aussi bien avec denture vers le haut ou vert le bas selon le travail à réaliser. En résumé et c’est pour nous l’argument premier : vous pourrez travailler aussi bien en intérieur qu’en extérieur et avec des matériaux aussi bien durs que tendres. 
  • Mobilité : elle est utilisable même dans des endroits difficilement accessibles et c’est le second argument qui a fait pencher la balance. Vous allez ainsi pouvoir réaliser vos coupes partout ! D’ailleurs, la scie sabre peut vous aider à réaliser des petits élagages et coupe de bois de chauffage à petit diamètre.
  • Facilité d’utilisation : le seul changement à prévoir est celui de la lame (sur la tête de sciage) et ce changement se fait généralement sans outils.
  • Maniabilité : la prise en main se fait assez facilement car la lame est dans le prolongement de la scie sabre. Il ne reste plus qu’à utiliser ses deux mains en tenant bien la poignée et la partie avant de la scie pour mieux contrôler son mouvement.

question scie sabreComment choisir sa scie sabre ?

Une fois que vous avez défini le type de scie que vous souhaitez acquérir (scie sabre filaire, scie sabre sans fil ou scie sabre pneumatique), vous allez devoir vous intéresser de près aux caractéristiques. C’est pour cela que nous nous sommes lancés dans ce guide d’achat 2020 de la scie sabre car il n’est pas évident de s’y retrouver et de devenir un expert. D’autant plus que nous sommes tous à la recherche du meilleur rapport qualité prix.
 

Les caractéristiques clés à connaître pour choisir sa scie sabre 

  • Longueur de la course (amplitude) : ce n’est rien d’autre que la distance effectuée par la lame durant le mouvement de va et vient. Donc logiquement, plus ce nombre est important, plus la lame pourra effectuer la découpe du matériau en l’usant moins. Il faut prévoir une course avec une valeur entre 20 et 30 mm. Cette longueur de course déterminera la profondeur de coupe. 
  • Vitesse : la vitesse de coupe est un bon indicateur de performance afin d’évaluer sa capacité à scier aisément différents types de matériaux. Pour cela il faut donc regarder sa cadence de coupe en nombre de coups par minute. C’est donc le nombre de coups de lame effectué en une minute. Cela peut aller de 2 300 à 3 500 courses par minute. Il faut compter un minimum de 2 500 courses par minute afin d’obtenir un bon rendement. Généralement les scies sabres qui ont une puissance élevée ont une vitesse de coupe élevée.
  • Puissance : elle varie de 450W à 1 800W. Il faut noter qu’une puissance minimum de 600W est indispensable pour réaliser les travaux courants. Les batteries ont elles une tension entre 12V à 24V. Un modèle 12V vous permettra d’avoir une scie compacte et utilisable pour des travaux du quotidien alors qu’une scie sabre sans fil 18V vous garantira une bonne capacité de découpe mais aussi des possibilités d’utilisations variées.
  • Profondeur de coupe : elle permet de déterminer la capacité de coupe. Elle dépend des matériaux traités mais cela peut aller de 100 mm à 300 mm dans le bois et environ 20 mm dans l’acier.

Les différentes options

  • Pré-sélection de la cadence de coupe (vitesse variable) : généralement les scies disposent d’un variateur de vitesse qui est réglable au travers de la gâchette. Certains fabricants proposent des modèles qui ont en plus la possibilité de pré-sélectionner une cadence de coupe. L’objectif est d’optimiser la découpe, de limiter la détérioration des pièces et de limiter les vibrations. Ainsi, il est conseillé d’utiliser une vitesse élevée pour des matériaux tendres tel que le bois et une vitesse plus lente pour des matériaux durs tels que le métal. En effet, une vitesse trop élevée sur le métal peut engendrer un surchauffage et donc une détérioration de la lame. 
  • Fonctionnement en continu : certains fabricants proposent une option permettant d’avoir un fonctionnement en continu de la scie. Cela signifie qu’il n’y a pas besoin d’actionner la gâchette en continu pendant le travail. Un bouton permet de bloquer la scie à la vitesse choisie. Idéal pour les coupes qui durent longtemps. Makita et Einhell le proposent dans leur gamme de scie sabre filaire.
  • Lampe LED intégrée : idéal pour améliorer la visibilité sur la zone de travail. Lorsque cette option est présente, il s’agit généralement d’une scie sabre sans fil. C’est probablement lié au fait qu’il y ait plus de risque que le lieu soit dépourvu d’électricité ou de luminosité et donc de visibilité.
  • Facilité de changement de la lame : très pratique lorsqu’on peut être amené à changer plusieurs fois de lame. Dans ce cas, veillez à acheter une scie sabre qui permet un changement sans outil (ex : système SDS chez Bosch). Un bon point à noter est qu’aujourd’hui elles sont généralement à emmanchement universel (Bosch, Dewalt et Makita) ce qui permet d’avoir une grande liberté de choix.
  • Poignée ergonomique avec grip : indispensable pour une bonne prise en main lors de son utilisation. Le grip est un revêtement anti-dérapant et agréable au toucher. D’une manière générale, le confort d’utilisation est essentiel.
  • Système anti-vibrations : des vibrations peuvent être ressentie à l’avant-bras et ce n’est pas très agréable et cela peut même être perturbant pendant la découpe. Ce système permet de les atténuer considérablement. 
  • Patin ajustable : le patin peut s’incliner pour suivre le matériau à traiter (ex. : tôle ondulée) et se régler en profondeur. Il permet de s’adapter au matériau à découper en améliorant l’appui sur la zone de travail. Certains fabricants permettent d’ajuster le patin sans outils. 
  • Poids : attention à bien évaluer le poids : pour une scie sabre filaire, le poids indiqué par le fabricant suffit mais pour une scie sabre sans fil, le poids communiqué est généralement celui de la scie sabre « nue », c’est à dire sans batterie. Le poids d’une batterie dépend de son ampérage. Généralement plus l’ampérage est élevé, plus le poids de la batterie sera élevé (cela peut aller de 500 g à presque 1 kg). L’impact n’est donc pas négligeable et les scies égoïnes électriques filaires ont un généralement un poids plus élevé que les scies égoïnes électriques sans fil. Même si généralement un poids un peu plus élevé peut aider à amortir les vibrations, cela peut la rendre difficile à tenir et à soulever. Ce qui peut être problématique lorsque vous réalisez des travaux complexes.
  • Mouvement pendulaire : certaines scies sabres ont un mouvement pendulaire qui va améliorer l’efficacité mais aussi augmenter la rapidité de la coupe. Le mouvement va engendrer une attaque différente de la lame dans le matériau, faciliter l’expulsion des sciures, réduire l’échauffement de la lame et augmenter la puissance de coupe.

guide scie sabreConsultez nos guides d’achat !

Après avoir lu tout ça, vous devez vous demander comment vous allez faire pour vous retrouver avec tous les fabricants et modèles qui peuvent exister : scie sabre égoïne électrique filaire, scie sabre sans fil ? scie avec option LED ? mouvement pendulaire ? variateur de vitesse ? quelle capacités de coupe dans le bois ou l’acier ? quelle puissance ? (…)

Nous nous sommes posés toutes ces questions et c’est pour ça que nous avons réalisé des guides d’achats. Ces guides sont construits par marque :

  • Scie sabre Bosch : avec ses gammes grand public et professionnel Bosch vous propose un large choix de scies sabres aux options multiples. Les scies Bosch sont réputées pour leur performance et leur efficacité. Le fameux système SDS de Bosch (changement de lames sans outils) a un franc succès ! Nous avons d’ailleurs nous même craqué pour cette marque puisque nous sommes les heureux propriétaires de deux scies sabres Bosch.
  • Scie sabre Makita : Makita est ce qu’on appelle un outsider, notamment avec son modèle entrée de gamme du côté des scies sabres filaires : la scie Makita JR3050T fournie avec 3 lames de scie, ce qui est plutôt rare ! Makita est une société qui était à l’origine à destination des professionnels et des artisans. Cela explique les caractéristiques techniques élevées de leurs outils. 
  • Scie sabre Parkside : la gamme d’outillage électroportatifs Parkside a connu un franc succès grâce à ses prix d’appel défiants toute concurrence… mais ça, c’était avant ! Et il faut bien avoir en tête qu’à ce prix, il sera difficile de tout avoir.
  • Scie sabre Dewalt : nous avons découvert Dewalt en faisant nos recherches sur les scies. Dewalt essaie d’être à la pointe de l’innovation et a pris de court ses concurrents avec la gamme Flexvolt et leur scie sabre 54V. Les scies sabres Dewalt n’ont pas à rougir face à des scies telles que Bosch ou Makita… Dewalt a d’ailleurs breveté son système permettant 4 positions de lame.
  • Scie sabre Ryobi : Ryobi a été notre belle surprise ! Les prix sont très intéressants et les caractéristiques technique de leurs scies sabres aussi. Nous vous conseillons vraiment de vous pencher sur leurs modèles si votre budget est limité. Vous devriez aisément trouver votre bonheur.
  • Scie sabre Einhell : Einhell est comme Parkside, une marque réputée pour avoir des prix accessibles. Sauf que contrairement à Parkside, ils sont spécialisés dans l’outillage électroportatif ce qui les rend vraiment compétitifs sur le long terme.

Au sein de chaque dossier, nous avons ensuite comparé les scies selon leur type : scie égoïne électrique filaire et scie sabre sans fil. Nous les avons comparé en mentionnant quelles options (mentionnées ci-dessus) étaient disponibles. Cela permet d’avoir une vue exhaustive de ce qui est proposé par le fabricant. Cela nous a également permis de nommer la meilleure scie sabre de chaque catégorie (meilleures scies égoïnes électriques filaires et des scies sabres sans fil). L’avantage est qu’en plus d’avoir acheté 2 scies sabres sans fil, nous avons eu l’occasion soit d’en tester plusieurs soit de demander un retour à nos amis qui disposaient du modèle que nous souhaitions tester.

protectionLes équipements de protection indispensables

La scie reste un outil de coupe, il convient donc de respecter toutes les mesures de sécurité nécessaires lors de son utilisation. Veillez à bien vous équiper. Parmi les éléments indispensables :

  • lunettes de protection contre les projections et les poussières de matériaux ;
  • gants anti-coupure contre les griffures ou les échardes par exemple ;
  • chaussures de sécurité à bouts renforcés avec semelle antidérapante ;
  • protections auditives tels que bouchons ou casque anti-bruit ;
  • masques anti-poussière pour la protection des voies respiratoires notamment pour vous protéger des inhalations de substances toxiques durant les travaux (particules, plâtre ou bois).

Prenez bien le temps de lire la notice et respectez les conditions d’utilisation. Après chaque utilisation, n’oubliez pas de la nettoyer et de la ranger dans un endroit sec et non exposé à la lumière. La lame doit être nettoyée à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool à brûler. L’objectif est d’éliminer tous les débris de matériaux présents sur la lame. Il faut également graisser la lame avec de la paraffine, de la vaseline une huile adaptée. Ceci afin d’éviter son oxydation. Il faut d’ailleurs penser à l’aiguiser de façon régulière.